Bienvenue

Bienvenue
Cliquez sur Bienvenue pour accéder au site principal

mardi 12 décembre 2017

BIENTÔT Noël


Cela fait 4 mois que mon Cher mari m'a quitté et la célèbre fête de famille approche rapidement. Comment ça va se passer ?

Aucune motivation de ma part et de ma fille non plus après tout ce qu'elle a vécu avec son grand. Il faut pourtant que l'on trouve un moyen pour se réunir malgré tout pour les enfants.

Pas d'idée de cadeaux juste avec les 2 derniers qui m'ont demandé des rollers extensibles pour en profiter plus longtemps. Pour le grand il ne sait pas ce qu'il aimerai alors ce sera un billet dans une enveloppe et il en fera ce qu'il voudra ! Pour les adultes je vais leur offrir un souper crêpes au resto du coin qui en fait de succulentes salées et sucrées.

Voilà encore pour Noël ça va passer très vite mais à nouvel an c'est là que ce sera plus difficile. Mon Cher mari aimait fêter ce passage d'une nouvelle année seul avec moi et nous nous offrions un bon repas qui commençait à 20h avec l'apéro et se terminait avec le dessert et le champagne à minuit. Cette année je ne vais pas faire très compliqué mais je vais quand même faire le geste comme-ci il était encore là, c'est certainement ce qu'il aurait voulu.

Ces jours-ci le temps a passé de la neige à du gel, puis de la pluie et ce matin encore des flocons. Peut-être fêterons-nous Noël dans la neige cette année ?

Première neige


Froid, gel et givre


Neige suivante
 

Avec mon Boubou tout heureux


Et sa grande soeur Eden folle de joie


Mon Pépère Adam's qui observe quoi ?


Le joli Merle chanteur mais là il était trop transit de froid



dimanche 3 décembre 2017

RETOUR de mon grand


Après avoir passé 10 jours à l'hôpital avec sa maman à cause d'une infection à la cicatrise de sa dernière opération, le voici enfin de retour.

Pauvre poussin, il n'est pas bien gras de nature et avec tout ça il a perdu encore 1kg500 et son teint est bien pâle. J'espère que maintenant qu'il est rentré chez-lui il va vite reprendre du poil de la bête.

Pendant ce temps avec le dernier de mes chéris nous avons fait un tas de choses entre les moments où avec l'autre frère ils se trouvaient chez-moi. Je ne parle pas beaucoup du petit fils du milieu car mis à part les jeux sur la tablette il ne s'intéresse pas à grand chose d'autre.

Alors tout d'abord il a voulu savoir fabriquer la pâte à tresse et apprendre à tresser


Il s'est donné beaucoup de peine en me donnant un coup de main et nous avons tressé ensemble, puis lui a terminé en badigeonnant son oeuvre au jaune d'oeuf.

Il n'était pas peu fière de dire à sa maman, son papa et son grand frère que c'était lui qui avait fait cela !

Puis il a voulu confectionner un bonhomme de neige et un Père Noël avec des pots en terre et des boules en sagex


Et sans oublier le reine du Père Noël.


Il a peint toutes les parties à faire et coller les petites pièces. Le reste bien sûr, c'est moi qui ai peaufiner.

Nous avons ensuite installé nos personnages devant la porte d'entrée de leur appartement juste avant que le grand frère et maman ne rentrent de l'hôpital.

Ils ont été fort étonné et heureux de cette jolie déco confectionnée pour une part par le petit dernier.
 

mardi 28 novembre 2017

LE MANQUE des toutous


Jusqu'à il y a 2 semaines mes toutous étaient toujours à l'affût du retour de leur Maître et malheureusement les seules personnes qu'ils rencontraient était mon fils, ma fille, son mari ainsi que les petits enfants. Ils étaient heureux de les accueillir mais il leur manquait quelque chose.

Eden en particulier a passé ce temps en déprime. Elle refusait de jouer avec son copain Adam's et le remettait en place avec véhémence. Elle passait la plupart de son temps couchée sans son panier et n'avait pas vraiment envie de sortir sauf pour les besoins d'hygiènes.

Je m'inquiétais de son comportement et les évènements derniers avec la 2ème opération de mon petit fils et la garde des 2 derniers, d'un coup elle a repris goût à la vie. 


Elle retaquine son copain Adam's qui au quart de tour joue comme un fou. Elle se soumet face à lui pendant qu'il la mordille dans le cou et les oreilles et elle ne dit rien.


Comme je suis heureuse de les voir comme cela.

dimanche 26 novembre 2017

SAMEDI de bonheur


Je suis allée rendre visite à mon petit fils hier pour la première fois depuis mardi dernier. J'ai été tellement occupée avec les 2 derniers qui avaient l'école et des horaires différents à chacun que mis à part l'avoir entendu au téléphone c'est tout ce que j'ai pu faire.

Heureusement ma fille qui était auprès de lui a laissé son mari prendre le relais samedi pour passer le week end avec ses 2 plus jeunes en allant faire des visites au grand frère, c'est pour cela que j'ai pu aller voir mon grand. Il est très courageux et avec tout cela il devient fataliste. Heureusement ce n'est qu'un enfant et il voit les choses moins dramatiquement que nous, mais il est très conscient que c'est un enfant pas comme les autres et devoir se priver de jeux de garçon lui manquent beaucoup.

J'ai été très impressionnée de voir ce gamin dans ce lit avec un tas de fils sur son corps et une machine pour contrôler (les battements du coeur, l'oxygène dans le sang et la tension artérielle) parce que dans la nuit la veille il avait fait une forte réaction aux antibiotiques. Pauvre chouchou, les larmes me sont venues aux yeux car je pensais en même temps à mon cher mari avec encore plus de machines.

Vivement lundi où il va subir une deuxième fois un curetage et je souhaite très fortement que ce sera la fin de cette charcuterie et qu'il guérisse très vite.

En attendant il y en a un qui se royaume chez-moi c'est le petit dernier qui se colle vers mes toutous et si ce n'est pas lui c'est eux.

Adam's le pot de colle avec Eden de l'autre côté





Heureusement qu'il y a ces beaux moments qui m'aident à continuer mon chemin.


vendredi 24 novembre 2017

ET C'EST tenace


Malgré 4 jours d'hospitalisation et les soins appropriés pas d'amélioration donc, rebloc lundi ou mardi pour curer encore plus profond. Il semble que ce soit quand même des staphylocoques dorés. Les spécialistes ont peur que ces bactéries atteignent les vis et ce serait tout à recommencer.

Quelle horreur ! Cette année 2017 nous a causée que des ennuis. Une première opération des cervicales du haut en mai pour le gamin, puis mon Cher mari qui nous quittait en août. Une 2ème opération pour le gamin en novembre des cervicales plus bas et le voilà encore hospitalisé pour se faire charcuter 2 fois en une semaine à cause d'une cochonnerie attrapée en post opératoire. On ne sait plus où aller pour être pris en toute sécurité !

Les jours passent et on a l'impression que ça va mieux et il vous tombe une autre difficulté à surmonter et celle-là est de taille car mon pauvre poussin n'a que 11 ans. Je suis effondrée. Je ne sais plus quoi penser et je dois aider ma fille a chercher de la force face à son fils. Elle-même est très fragile et elle s'investie à 100% pour sa famille. Maintenant depuis tous ces évènements elle perd pieds malgré qu'elle soit entourée par son mari mais je comprends que c'est très dur à vivre tout ça !

En attendant mes 2 autres petits enfants vivent avec moi pendant que maman est auprès du grand frère et que papa travaille. C'est dur, dur.

L'astre de la nuit



mercredi 22 novembre 2017

PAS DE répit


Il y a des jours ou je n'ai pas le temps de penser parce que je m'occupe à faire des choses ou il faut réfléchir et d'autres ou des souvenirs surgissent, des petites choses qui me font venir les larmes aux yeux.

Que c'est difficile de ne plus avoir ce fameux contact qui parfois était orageux et parfois si tendre. Que de moments en accord parfait et d'autres à l'inverse. Maintenant c'est ce vide qui est toujours aussi difficile à combler et qui le sera à jamais.

Au bout de 3 mois il y a encore des sons des réactions qui me font penser qu'il est présent, même j'ai l'impression de le voir assis sur le canapé avec ses chiens tout autour de lui.

Ce début de semaine voilà encore un autre soucis avec mon petit fils l'ainé de 3. 

Suite à sa deuxième opération des vertèbres cérébrales, il semblait que tout allait bien mais durant ces derniers jours l'endroit de la cicatrice le démangeait. En regardant l'endroit sa maman constatait une couleur assez étrange et une odeur pas vraiment sympa. Du coup elle allait mardi à l'hôpital aux urgences pour avoir l'avis d'un spécialiste. D'après lui il y avait une infection et pour ne pas prendre de risque il voulait savoir de quelles bactéries il s'agissait et surtout jusqu'où allait l'infection en faisant un scan. 

Malheureusement pour mon pauvre chouchou il devait passer la nuit à l'hôpital avec sa maman et dès le lendemain matin il partait au bloc pour subir une anesthésie afin de curer la cicatrice, la désinfecter et refermer avec tous les soins appropriés. 

Entre-temps j'ai du récupérer de mes 2 derniers petits fils à la sortie de l'école et les garder à souper et à dormir jusqu'à ce que leur papa viennent les rechercher ce matin au petit déjeuner afin de les conduire à l'école lui-même ayant pris un congé pour aujourd'hui. 

D'après ce que ma fille m'a dit probablement elle devra rester encore une nuit avec son fils à l'hôpital et demain je devrais rapatrier mon petit monde de petits fils à la maison. Heureusement que mon cher mari n'est plus là il n'aurait pas supporter cette pression.

En attendant il y en a un qui se royaume chez-moi avec mes toutous c'est le dernier de mes petits fils.

Le voici avec son copain Adam's


Et Eden au fond


Il est heureux de les avoir autour de lui


La preuve se lit sur son visage


Trop chou mon petit des petits fils. Même s'il est allergique aux acariens il supporte aisément mes chiens, quel bonheur !

mardi 24 octobre 2017

OPÉRATION des cervicales


Jeudi dernier l'aîné de mes petit-fils se faisait opéré pour la seconde fois des cervicales à Genève.  Alors que l'on croyait être tranquillisé suite à l'opération qu'il avait subit en mai dernier entre la 1ère et la 2ème cervicale, voilà que 3 mois après lors d'un scanner, c'est entre la 3ème et la 4ème qu'il avait été constaté un nouveau décalage d'où intervention chirurgicale obligatoire imminente. Cette fois les chirurgiens ont pris la décision de souder de la 1ère à la 5ème cervicale en laissant toutefois un petit jeu afin que cette laxicité soit le plus possible réduite et protéger pour la suite.

Enfin tout cela n'a pas été une mince affaire. Il est resté au bloc 4 heures et ensuite, mené en salle de réveil puis dans sa chambre où ses parents l'attendaient. Tout cela a duré toute la journée. Puis durant la nuit, comme la première fois, sa maman restait dormir auprès de lui, tandis que le papa allait dormir au Mac-Donals. Tous les jours nous recevions des nouvelles de l'évolution du grand qui au début n'allait pas trop bien puis de jours en jours beaucoup mieux.

Pendant ce temps je m'occupais des 2 plus jeunes. Dodo chez Mamy, levé à 7h petit déjeuner et départ pour l'école à 7h30. Ensuite les rechercher l'un pour midi et l'autre à midi vingt, puis le repas de midi et retour à l'école pour l'un à 13h15 et l'autre à 13h25. Dernier voyage pour l'un à 15h et l'autre à 15h20 et enfin chez-moi pour le reste de la journée.

Samedi et dimanche par contre, grâce matinée jusqu'à 9h30 - 10h00 puis journée de jeux et bricolages et aussi pâtisserie.

Comme c'est bientôt Halloween avec le plus jeune nous avons fabriqué un fantôme avec des bouts de gaze et de la colle sur un pot de fleurs, puis peint d'autres pots ressemblant à des citrouilles.


Ensuite nous avons fabriqué les mygales avec des demi balles de ping-pong et des cures pipes en guise de pattes. 


J'ai confectionné une tresse Neuchâteloise (genre brioche) pour la famille de retour au bercail


Puis une tarte aux pommes a partager avec toute la famille réunie


Pendant ce temps en préparant la tarte,  je cuisais des quartiers de pommes avec un peu de cannelle et du beurre pour que les petits préparent leur 4 heures.

C'est eux qui ont coupé avec un cercle le chausson, puis mis les pommes sur une partie, enduit le bord au blanc d'oeuf pour souder et doré au jaune sur le dessus. C'est là que leur Tonton Yann est venu leur donner un coup de mains et avec son savoir comme pâtissier confiseur leur a donné sa technique de la fin.

Voici le résultat ! Du travail de pro...


 Lundi reprise de l'école pour les petits et trajets aller - retour pour Mamy. Normalement les parents devaient rentrer ce même jour mais la nouvelle minerve pour leur fils n'était pas encore prête alors encore une nuit à l'hôpital. 

Enfin une bonne nouvelle aujourd'hui pour les petits qui s'impatientaient de revoir leur grand frère et leurs parents, cette après-midi le retour était prévu.

Alors entre-temps nous avons décorer la porte d'entrée de l'appartement des parents avec les bricolages que nous avons fait pour les surprendre.



dimanche 8 octobre 2017

LES JOURS passent...


Me voici à 2 mois seule sans cette complicité qui nous unissait mon cher mari et moi même si  quelque fois cela tournait à des discutions un peu orageuses. Ce piment de la vie était nécessaire afin d'entendre réagir l'autre et se dire "et s'il avait raison ou s'il avait tort ". Maintenant j'ai raison dans tous les cas et il me manque pour cela et pour bien d'autres choses.

Je pensais aujourd'hui en promenade avec mes toutous ce qu'il adorait manger le dimanche et que je lui cuisinais avec plaisir. Ces fameux filets de perches du Lac de Neuchâtel passés au beurre accompagnés de pommes vapeur. Sa participation qu'il faisait sans rechigner était de bien sécher les filets dans du papier ménage et de les passer ensuite dans de la farine en les posant dans un plat la peau au dessus. Moi je n'avais plus qu'à laisser fondre le beurre et poser mes filets comme il me les avait préparer (si non le filet s'enroule sur lui-même et n'arrive pas à doré de chaque côté) et de les retourner après quelques minutes.
 

Filets de perche à la meunière

Il aimait aussi beaucoup le veau émincé dans une sauce curry assez relevée, du riz et des morceaux de fruits frais. La fameuse côte de boeuf avec des frites et ma sauce béarnaise maison, le poulet rôti avec ma sauce crème maison à base d'échalote, de tomate et de la crème. Le filet mignon aux morilles, les röstis (avec des pommes de terre fraîches) au lard, toutes les tartes aux fruits frais avec la pâte maison et bien d'autres choses comme le gibier à plumes et à poils pour autant que ce soit fait maison. 

S'il le fallait il me proposait son aide si c'était parfois long et compliqué mais il exigeait que ce soit toujours frais et confectionné par nous, le plus souvent par moi. Cela ne me gênait pas étant donné que j'ai toujours aimé cuisiner et d'autant plus pour quelqu'un qui appréciait. 

Aujourd'hui c'est une chose qui me manque et je suis heureuse quand mon fils vient me voir ou mes petits enfants pour leur faire un bon repas qu'ils aiment.

En souvenir avec ses toutous.

C'était en avril


samedi 30 septembre 2017

VOICI l'automne


Et me revoilà avec du courage car je n'ai plus envie d'écrire ni de rien d'ailleurs ! Je dois absolument reprendre tout en mains maintenant et me reconstruire une nouvelle vie sans lui mais ce n'est pas tous les jours facile !

Malgré cela les jours, les saisons continuent de passer et nous voici en automne. Une saison magnifique avec ses belles couleurs mais dans mon coeur c'est encore bien noir. 

Les journées raccourcissent alors que les soirées sont de plus en plus longues et ce n'est pas fait pour me donner le moral au moins à mi-hauteur.


Mais avec ces derniers jours de beau temps et de chaleur, j'ai ressorti mon appareil photo.

Ma Mamy Blue farfouillant dans une gerbe d'herbe
 

Puis prenant la pose très majestueuse


Fifille Eden faisant un petit tour dans le jardin


Croisement entre Maman Blue et sa fille Eden


Mon Boubou Adam's se porte bien et adore de plus en plus sa maîtresse, quand à Pearl elle me fait toujours autant valser en promenade et parfois même me fait faire presque des vols planés.

Voilà la vie continue pour ceux qui restent...

vendredi 8 septembre 2017

DÉJÀ 1 mois


J'écris "déjà" et en effet cela paraît très près et tellement loin à la fois. Quand va-t-il rentrer à la maison ?

Je sais qu'il ne va plus revenir mais je l'attends toujours et encore. Il m'a quitté tellement vite que je suis encore sous le choc. Tellement difficile d'être seule même si je suis bien entourée par mes enfants, mes amis, mais quand tout le monde part c'est là ou ça devient le plus difficile, le silence et le grand vide.

J'ouvre une armoire et je vois ses habits pendus, ses vêtements de chasse qui ne serviront plus, ses bottes, ses chaussures, toutes ses affaires personnelles. Il n'y a pas un coin de la maison où il est là même à table où sa place reste inoccupée.

Mais voilà, il y a 1 mois nous allions le déposer auprès de ses chiens disparus dans ce joli coin de forêt

Départ de la maison


Le chemin en avant


Avec ma Pearl qui observe la nature


Monsieur héron au milieu du champs fauché


Nous voici arrivé dans ce joli coin de forêt

Nous grimpions quelques mètres et nous apercevons le trou que mon fils avait fait la veille avec déjà au fond les cendres des chiens
Et un petit tapis de mucus par-dessus


Puis mon fils très stoïque tenant les restes de son père dans ses mains avant de déposer son urne au fond du trou


Maintenant il repose là où il voulait, dans cette nature qu'il aimait tant et ses chiens avec lui


Du haut de l'endroit où il repose maintenant, on peut apercevoir l'autre flanc de montagne


Le retour avec Pearl toujours devant



Et où tout à coup, elle croit avoir vu quelques chose ?


Puis le dernier bout de sentier


Avant de retrouver la maison


Presque 1 heure aller et retour.

Toutes les fois que je peux je vais lui faire un coucou soit seule ou avec l'un ou l'autre de mes petits enfants.

Maintenant il me reste à faire un grand tri pour m'aider a passer à autre chose, mais je ne peux encore pas pour le moment.


mardi 5 septembre 2017

GRANDE tristesse


Il n'y a pas que les humains qui sont malheureux d'avoir perdu le chef de famille. 

Il y a aussi mes pauvres Toutous qui dépriment et comme je ne peux pas beaucoup les aider je fais de mon mieux pour leur faire quelques câlins mais pas autant qu'ils en recevaient avec leur chef de meute.

Pépère Adam's


Mémère Eden

Ils ont l'air de me dire :
 "QUAND EST-CE QU'IL VA RENTRER"